Archives de novembre, 2009

Le lapsus d’Arlette…

« Alain Dolium, vous êtes le candidat du Medef… » Nul n’ignore que le lapsus constitue une erreur par rapport à ce qu’on s’apprêtait à dire consciemment, mais qu’il est bien l’expression d’une vérité inconsciente du locuteur.  Ainsi, Arlette Chabot, dans « Mots Croisés » d’hier soir qui était consacré au MoDem (Oui, vous avez bien lu […]

« Vot’question, j’m’en tamponne ! »

Voilà toute l’élégance et la finesse d’esprit avec lesquelles, Joël Regnault, maire de Plaisir, a répondu, lors du dernier conseil municipal, à la présidente du groupe de gauche qui ne faisait que relayer une question de la population concernant l’implantation d’une antenne de téléphonie mobile aux Gâtines.  Le sujet, il est vrai, est sensible et […]

Front de Gauche ?

C’est ce week-end que se tient la conférence Ile-de-France du Parti Communiste pour examiner la proposition nationale de listes Front de Gauche partout pour les élections régionales.  Au moment où j’écris ces lignes, je ne connais pas encore la décision, mais il paraît probable que l’offre qui sera soumise au vote des militants en fin […]

Le sabre et le goupillon !

A ma grande surprise, cette année, je lis sur la carte d’invitation pour la cérémonie du 11 novembre adressée à chaque conseiller municipal : « Messe à 9h.30« .  Je ne crois pas qu’il en était de même les autres années, je n’en suis pas sûr et probablement n’y aurais-je pas attaché trop d’importance si, dans l’allocution […]

« Toute chose naît de la lutte » (3)

Encore Héraclite, eh! oui ; la citation complète est «Les contraires s’accordent et la belle harmonie naît de ce qui diffère.  Toute chose naît de la lutte.» (fragment 8).  C’est déjà une explication de ce changement incessant qui fait qu’on ne se baigne pas deux fois dans le même fleuve en ce monde soumis au […]

Je descends et je ne descends pas dans le même fleuve… (2)

Après Rimbaud dans le billet précédent, on va mettre Héraclite à contribution, avec ce paradoxe sur la permanence et le changement : entre quelles rives coule donc le flot sans cesse nouveau de notre identité collective ?  

Je est un autre… (1)

Titre un peu ésotérique pour ce billet, ce paradoxe célèbre empruntée à Rimbaud reflète bien toute la complexité de la problématique de l’identité.  Car, bien sûr, le sujet d’actualité est cette « identité nationale » dont on nous rebat les oreilles. J’ai longtemps hésité avant d’entrer dans ce débat aux relents nauséabonds, mais puisqu’il nous est imposé […]