Archives de avril, 2012

La droite aux abois !

Certains d’entre vous auront peut-être trouvé ce curieux tract dans leur boîte à lettres.  Curieux, parce qu’ il ne porte le logo d’aucun parti, qu’il procède à un amalgame des slogans de campagne entre le Prenez le pouvoir ! du Front de gauche et le changement, c’est maintenant ! du parti socialiste, et surtout parce […]

Nous tenons les clefs du futur

Il est certain que le résultat obtenu hier par Jean-Luc Mélenchon n’est pas à la hauteur de l’espoir que cette belle campagne avait soulevé. Rappelons-nous cependant qu’il y a seulement six mois, nous nous fixions comme objectif de réaliser un score à deux chiffres. Et cela sous le regard goguenard de tous ceux qui nous […]

Trois raisons impératives de voter Mélenchon le 22 avril

À quatre jours du scrutin, Nicolas Sarkozy est en chute libre dans les sondages et tout donne à penser qu’il sera largement battu. Sans vendre la peau de l’ours, il ne faut pas céder à une peur quasi superstitieuse de dire les choses telles qu’elles apparaissent, c’est ce que nous annoncions déjà le 24 février […]

Les chiens de garde…

Comme prévu, l’offensive contre Jean-Luc Mélenchon se fait de plus en plus violente, de la part de la droite —extrême ou non—, ce qui est assez dans l’ordre des choses, ordre que nous voulons justement bouleverser, mais aussi d’une partie de la gauche qui, soit joue de l’argument du vote utile, ce que dénonçait le […]

vote utile, piège à imbéciles !

On connaît tous le bon vieux slogan anarchiste « élections, piège à cons » et si on peut partager avec les anars le constat qu’on est souvent déçus par l’action politique de ceux que nous avons élus, il reste que pour nous, le vote n’est pas une chose inutile.  Apportons tout de suite une restriction à cette affirmation, […]

Jeu, set et match !

Après le premier tour de la législative partielle de notre circonscription, David Douillet avait avait finement déclaré : « Si la demi-finale s’est bien passée, ce n’est pas la fin du combat », et Frédérik Bernard, son adversaire social-démocrate, y était allé lui aussi de sa métaphore sportive: « Nous allons essayer de mettre David Douillet « ippon » [prise, au judo, qui permet de conclure le combat]. […]