« Un facteur de division »

Article extrait de la Mare aux Canards (Canard enchaîné du 18/03/09)


Facteur de division

…,Sarkozy a, pour le moment, une obsession: mettre en valeur Besancenot, comme Mitterrand l’avait fait avec Le Pen.

Le cas du célèbre facteur a été évoqué, le 16 mars au matin à l’Elysée, lors d’une réunion de quelques ministres et du publicitaire Jean-Michel Goudard, autour de Claude Guéant. Au moment même où « Le Figaro» affichait en une un sondage BVA paru trois jours plus tôt dans « La Tribune» ! – faisant de Besancenot un personnage « aussi crédible» que Sarkozy…

Avant le week-end, le chef de l’Etat avait répété ce message à ses conseillers:

« Il faut attiser le feu à gauche en valorisant Besancenot. Le PS aura tendance à s’aligner sur les positions de l’extrême-gauche et passera ainsi pour archaïque. »

Et la droite, avec la crise du capitalisme, elle passe pour quoi ?

Casser du socialiste à Neuilly

Un Besancenot que Sarkozy affirme par ailleurs« apprécier », à titre personnel.

« Les gens de Neuilly me disent qu’il est très sympa, a-t-il rapporté à ses proches. Et ils me racontent aussi que lorsqu il leur parle en faisant sa tournée il tape beaucoup plus sur le PS et ses dirigeants que sur moi.»

Comme quoi Besancenot sait aussi s’adapter à la clientèle.

Vous avez une opinion? Laissez un commentaire:

Nom *
E-Mail *
Site Web