Retournement ou contorsions ?

1erMai-8489 - copie

On avait eu la promesse du changement —immédiat !—, et celles du redressement et de l’inversion, déclinées dans toutes leurs variations sémantiques… Rien n’a changé, le chômage et l’austérité continuent d’accabler une part toujours croissante de la population, et le redressement, de Florange à Alstom, n’est plus qu’une incantation vide de sens, sauf, peut-être, pour les finances personnelles de M. Gattaz, qui, entre deux compliments aux choix politiques de François Hollande et quelques appels à la modération salariale, a « redressé » son propre salaire de 29 % en 2013 ; il est vrai qu’il n’encaisse —une misère !— qu’une quarantaine de Smic par mois. Lire le reste de cet article »

Triangulation, volte-face et arnaque idéologique

affiche-pcf-La-défense-du-peuple

Affiche du PCF datant des années 60

J’ai, l’autre jour, en regardant l’émission « Des paroles et des actes » consacrée à Marine Le Pen, été saisi d’un vertige.   Lire le reste de cet article »

Le mépris


Le discours de politique générale de Manuel Valls pourrait donner à penser qu’Hollande n’a pas entendu le cri du peuple de gauche aux élections municipales, ou qu’il n’a pas compris le sens du message délivré… Ce serait lui faire injure de croire cela, il n’est ni sourd ni idiot, mais il a fait un choix : celui de l’ignorer ! Lire le reste de cet article »

Poisson d’avril !

 Franco

On se pince, on ne veut pas y croire… Non, non, on ne s’est pas endormi devant la télé et on ne s’éveillera pas de sitôt du cauchemar : c’est bien Manuel Valls —le white, le blanco du marché d’Evry— qui est nommé premier ministre !  Et ce n’est pas un poisson d’avril. Lire le reste de cet article »

À gauche, au bout de l’impasse, une autre voie…

abst59-14

Ouf ! Après ces derniers mois d’activité incessante et de fortes tensions où il a fallu gérer à la fois les aspects politiques, administratifs, financiers et techniques de la campagne des élections municipales, on éprouve un sentiment de soulagement en retrouvant un rythme plus calme. Mais aussi, il faut le dire, comme un vide, une frustration : la purgation des passions (politiques), moment de vie intense au sein du groupe qui s’y est impliqué avec ardeur, en s’arrêtant brusquement au soir du scrutin nous renvoie à un quotidien plus calme et aux tâches de fond de l’activité militante, qui ont sûrement moins de relief que la joute électorale, mais labourent le terrain des campagnes de demain et surtout construisent la force qui sera la véritable alternative aux politiques libérales des uns comme des autres. Lire le reste de cet article »

Chronique d’un échec hautement prévisible

626233-leroux2
Si prévisible même que j’écris ce billet à dix jours du scrutin, mais je ne le publierai que lundi matin, à la première heure, en rentrant de la soirée électorale. Je prends donc le risque d’écrire à l’avance le résultat du vote, tant il me paraît inéluctable. Lire le reste de cet article »

Le FN n’est pas xénophobe ni fasciste…

Milice copy

Ni xénophobe, ni fasciste, en tout cas si l’on en croit Aleksandar Nikolic, notre candidat plaisirois du Rassemblement bleu marine… Je suis par conséquent bien curieux de savoir ce qu’il pense de cette idée de retour à la « milice » —notez bien que parlant de « retour » ce ne peut être qu’une référence au passé, et que la seule milice qu’on ait connu est l’organisation politique et paramilitaire créée le  par le gouvernement de Vichy pour lutter contre la Résistance, ces miliciens furent les supplétifs de la Gestapo. C’était une organisation de type fasciste et comme les nazis, ils usaient couramment de délation, de torture, de rafles, d’exécutions sommaires et arbitraires, voire de massacres (wikipédia). Lire le reste de cet article »

Quatre listes et un seul vote possible

Sans titre 2 - copie 2

Ce matin quatre listes de candidats pour l’élection municipale de Plaisir ont été validées par la préfecture. Deux de droite : celle du FHaine de M. Nikolic et les sarkozystes sortants menés par Mme K.,  une du centre —qui n’est ni de gauche… ni de gauche, disait Mitterrand— rangée derrière Bernard Ansart et une seule de gauche, celle qui est conduite par Djamel Niati et soutenue par le Front de Gauche. Lire le reste de cet article »

Stop-pub !

Continuons le décryptage des tracts de campagne avec ce jour la production des deux membres du « groupe EELV ».

en-tete_EELV

 

Les écologistes nous ont habitués de longue date à de tatillonnes prescriptions et à une moraline, parfois un peu naïve, concernant notre responsabilité individuelle devant la pollution, en particulier la débauche inutile de papier dans les boîtes aux lettres. Visiblement, ils ne se sentent pas très concernés par leurs propres recommandations… Lire le reste de cet article »

Le MouDem bouge encore !

Modem - copie

 

Le 15 décembre dernier, je vous avais donné le mode d’emploi pour faire des phrases pleines de mots importants et imposants mais qui, à la fin, après avoir ronflé avec emphase, ne disaient rien du tout. C’est ce qu’on appelle aussi « la langue de bois ».  La leçon a visiblement profité à nos amis du MouDem qui se sont empressés d’en faire un amusant exercice qu’ils nous livrent ce week-end.

Lire le reste de cet article »