Être jeune à Plaisir…

  Cela fera bientôt cinq ans que Mme Kollmannsberger nous annonçait la prochaine résurrection de notre cinéma : « le fermeture de Jacques Becker, ce n’est pas un deuil mais une renaissance » écrivait-elle dans l’Essentiel de novembre 2008, nous promettant monts et merveilles, multiplexe, art et essai… pour la rentrée 2011.  On attend toujours ! C’est […]

Derniers dérapages avant sortie de piste…

Comme promis, nous allons parler aujourd’hui du conseil municipal de jeudi, et plus particulièrement de trois points : le refus systématique du Maire de favoriser un débat citoyen dans votre ville, son attitude permanente vis-à-vis des gens du voyage et la question orale que j’avais déposée au sujet de la pollution de la Cranne.  Mais […]

La rampollade de novembre

Livrée toute chaude dans notre boîte-à-lettres ce matin, juteuse, grasse à souhait, bien dans le style épais, hargneux et arrogant de la majorité sarkozyste de notre ville, l’incontournable récréation du début de chaque mois : la tribune du président du groupe NI-UMP-Forum des républicains sociaux-PR-Le Nouveau Centre-Ensemble pour les Yvelines, sa majesté Norbert Rampolla. Respirez […]

Les nantis…

Comme annoncé hier, un petit éclairage sur les deux derniers conseils municipaux.  Nous parlerons du centre commercial des Sablons, de la chapelle Saint-Jean et des divers cadeaux que notre JR fait comme d’habitude aux investisseurs privés.  Un mot aussi sur l’étrange affaire de la cuisine centrale, et cela fera, encore une fois, un billet trop […]

« Dans le slam de la CLÉ, y a plein de neuf pour la teuf…»

Si l’on en croit Joël Regnault, ou son adjointe à la culture, Joséphine Kollmansberger, Plaisir est une cité-lumière pour toute la région, du fait, tout spécialement de son théâtre.  Certes, Coluche est incontestablement une belle salle de spectacle, même si l’acoustique est assez médiocre aux dires des mélomanes, mais correspond-il aux attentes culturelles des habitants de […]

Conseil Municipal : le nez dedans !

Notre JR se targue souvent de n’avoir pas augmenté les impôts de ses administrés.  C’est vrai, et qui s’en plaindrait ? Nul n’aime devoir débourser… Il ne faut cependant pas oublier à quoi sert l’impôt : faire du service public, donc plus de justice, plus d’égalité… Renoncer au service public, c’est laisser la place au […]

Becker : la braderie du patrimoine culturel continue…

À chaque conseil, on découvre comment est bradé le patrimoine municipal, la priorité étant toujours de réduire les dépenses en délaissant le service public pour permettre au privé de se goinfrer. Voire lui passer les plats, pour aller au devant de ses désirs…

Mort du cinéma Becker (3)

Dans le Parisien d’aujourd’hui : Télécharger l’article